Simple, Rapide et Gratuit ! Seulement 2 minutes pour se faire une idée.

Foire Aux Questions : Comprendre l’assurance pour chat

Quels documents dois-je fournir à mon assurance pour chat ?

Les documents que vous devez fournir pour l’assurance de votre petit félin comprennent :

  • Un certificat de bonne santé rempli et signé par un vétérinaire, pour justifier le bon état de santé de l’animal au moment de la souscription à l’assurance.
  • Une carte d’identification de votre chat : son numéro de puce électronique ou son numéro de tatouage. Notez que vous pouvez obtenir une copie de cette carte à partir du site de l’I-CAD à l’adresse i-cad.fr
  • Une copie de son enregistrement au livre des origines félines (LOOF), si votre matou est un chat de race.

Qu’est-ce que la franchise ?

La franchise est un montant qui reste à la charge du propriétaire du chat. Autrement dit, en cas de sinistre, ce montant ne sera pas inclus dans les sommes à rembourser par l’assureur. La franchise peut être fixée en année ou porter sur certains actes déterminés. Elle dépend aussi de la formule à laquelle vous avez souscrit et varie d’une compagnie à une autre.

Dans tous les cas elle vous est proposée soit :

  • Sous la forme d’un montant fixe déterminé à la signature du contrat.
  • Sous la forme d’un pourcentage du montant total des coûts ou indemnisations auxquels vous avez droit.

Y a-t-il obligation d’assurer son chat ?

Il n’est pas obligatoire de souscrire à une assurance pour votre chat. La décision de l’assurer reste donc facultative. Mais celle-ci vous est vivement recommandée et peut se révéler utile dans plusieurs cas.

Notamment en cas de maladie, d’accident, ou tout autre imprévu, l’assurance vos offre l’avantage financier d’une prise en charge totale ou partielle des frais médicaux et honoraires du vétérinaire. En outre, une d’assurance permet à votre chat d’avoir accès à de meilleurs soins, ce qui est bénéfique pour son bien-être, sa santé et son espérance de vie aux côtés de votre famille.

Enfin, un contrat d’assurance (habitation) peut vous aider à prendre en charge les dommages corporels ou matériels susceptibles d’être causés par votre animal de compagnie à un tiers. Car si vous n’êtes pas obligé d’assurer votre animal de compagnie, notez que vous êtes civilement responsable des tors qu’il pourrait causer à autrui.

Combien coûte une assurance pour son chat ?

Le coût d’une assurance pour chat varie en fonction des compagnies d’assurance et d’un ensemble de facteurs : la race de votre animal, son âge, le type de garantie sollicité, le niveau de couverture ou de remboursement des frais, le plafond annuel et la franchise… Il n’existe donc pas de tarif universel pour l’assurance d’un chat. Afin de vous aider à vous faire une idée, nous pouvons tout de même vous indiquer les tendances à partir des formules proposées par la plupart des compagnies.

Vous avez généralement le choix entre 3 types de formules pour l’assurance de votre chat : une formule économique, une formule intermédiaire ou moyenne et une formule premium ou optimale.

  • Une formule économique ou basique ou d’entrée de gamme offrant une garantie de 50 à 80 % des frais de soins médicaux ainsi qu’un plafond annuel de 1000 à 1200 €, plus une franchise minimale. Vous devez compter plus ou moins 10 €/mois de frais d’assurance.
  • Une formule intermédiaire, plus flexible que la formule basique. Elle vous propose un taux de remboursement de 70 à 80 % des frais médicaux et de chirurgie, ainsi qu’un plafond annuel estimé entre 1250 et 1500 €, sans oublier la franchise minimale. Le tout pour plus ou moins 25 €/mois en cotisation à l’assureur.
  • Enfin, une formule premium ou optimale, de loin plus avantageuse que les deux précédentes dans la mesure où elle vous offre un niveau de couverture de 90 à 100 % des frais médicaux (y compris les soins préventifs) et de chirurgie, ainsi qu’un plafond annuel de dépenses plus important (1500 à 3000 €). Pour un tel niveau de garantie, vous devez compter plus ou moins 40 € de frais d’assurance par mois.

Est-ce que tous les chats peuvent être assurés ?

Tout chat peut être assuré dès lors qu’il réunit toutes les conditions requises pour la souscription d’une assurance animaux. Celles-ci peuvent varier d’une compagnie à une autre, mais dans l’ensemble elles se réfèrent à l’âge du chat, son identification, son état de santé global et sa vaccination.

  • L’âge est le premier critère pris en compte. En effet, la plupart des compagnies acceptent les chats uniquement à partir de 3 mois et âgés de moins de 7 ou 8 ans, car ils présentent un faible taux de risque maladie ou décès. Certains assureurs peuvent admettre des chats vieux de plus de 8 ans, mais en vous offrant un faible niveau de garantie.
  • Le chat doit impérativement avoir sa puce d’identification sous-cutanée ou son tatouage. Il est donc quasiment impossible d’assurer un chat non identifié. Toutefois, si votre matou n’a pas d’identité, il existe de rares compagnies offrant une alternative de couverture santé et accident, mais à un tarif plus élevé que la normale. De plus, vous êtes tenus d’identifier votre chat dans un court délai sous peine de résiliation du contrat d’assurance.
  • Le chat doit également présenter un bon état de santé global. C’est pourquoi un certificat de bonne santé est souvent requis du propriétaire par la plupart des prestataires. Votre chat doit non seulement être exempt de maladie grave, mais aussi de toute maladie génétique.
  • Enfin, le chat doit être à jour avec ses vaccins.

Quelles sont les conditions à remplir pour les propriétaires de chat ?

En tant que propriétaire désireux de souscrire à une police d’assurance pour votre chat, vous devez remplir certaines conditions sans lesquelles votre compagnon ne pourra bénéficier des bienfaits de ce service.

Concrètement, vous devez avoir atteint l’âge de la majorité, car seules les personnes majeures sont habilitées à passer un contrat d’assurance. En outre, vous devez absolument résider en France. Enfin, vous devez fournir les différents documents requis par l’assureur.

Une fois ces conditions réunies, vous pouvez sereinement rechercher la compagnie d’assurance offrant les meilleures garanties pour vous et votre boule de poils. A cette fin, l’utilisation d’un comparateur d’assurance en ligne fiable vous aidera à trouver rapidement l’offre taillée à la mesure des besoins de votre chat et de vos attentes.

Y a-t-il des obligations sur le choix du vétérinaire ?

Notez qu’il n’existe pas d’obligation dans le choix du vétérinaire. Vous êtes donc libre de consulter le vétérinaire que vous souhaitez, selon les fréquences qui vous conviennent. La seule exigence qui vous est imposée est simplement qu’il soit inscrit à l’ordre des vétérinaires.

Quelles sont les prises en charge et couverture d’une assurance pour chat ?

Suivant les contrats et les formules de couvertures souscrites, une mutuelle pour chat va couvrir soit les maladies, soit les accidents, soit les deux à la fois, voire même s’étendre à d’autres aspects tels que la perte ou les obsèques.

  • L’assurance santé va couvrir en partie ou en totalité les charges liées à la santé/maladie de votre chat, à titre préventif ou curatif. Sur le plan préventif elle supportera par exemple les frais de vaccination, de stérilisation, les bilans santé, l’alimentation diététique, les soins antiparasitaires… Tandis que sur le plan curatif, elle va couvrir les charges liées aux maladies imprévues : la consultation, l’hospitalisation, les médicaments, les pansements, les frais vétérinaires, etc.
  • L’assurance accident va couvrir votre chat s’il est victime d’un accident. Elle va rembourser les soins visant à réparer les dégâts causés par l’accident. Notamment, les frais d’hospitalisation, la chirurgie, les examens médicaux et les ordonnances de médicaments.
  • La couverture assurance peut s’étendre à l’assistance en cas de perte en prenant en charge les affiches ou les annonces de recherche pour vous aider à retrouver votre petit félin. Elle peut aussi s’étendre au décès de votre matou, pour vous accompagner dans la prise en charge des dépenses liées aux obsèques.

Quel type de frais vétérinaire est remboursé ?

En principe, vous devez retenir que tous les types de frais vétérinaire sont remboursables : les honoraires de consultation, les soins relatifs à une maladie ou un accident, les opérations de castration ou stérilisation, l’administration des vaccins, les soins antiparasitaires, les pansements et autres traitement médicamenteux.

La préoccupation importante concernant ces frais vétérinaires se situe surtout au niveau du montant du remboursement. En effet, il peut être partiel ou total selon les formules souscrites, sous réserve du plafond annuel et des franchises imposées par l’assureur. Vous devez donc être particulièrement regardant sur cet aspect du contrat pour éviter toute surprise.

Qu’est-ce que le plafond annuel ?

Le plafond annuel des remboursements est par définition, le montant maximal que la compagnie d’assurance s’autorise à dépenser pour couvrir les charges liées à la maladie ou l’accident du chat assuré au cours d’une même année. En clair, c’est un montant que vous ne devez pas dépasser, car au-delà de cette limite, les coûts en surplus demeurent à votre charge exclusive.

Le montant du plafond annuel proposé varie fonction des compagnies d’assurance et suivant la formule de garantie basique, intermédiaire ou premium souscrite. En général, ce montant est compris entre 1000 et 2500 € ou plus, tout dépend des stipulations du contrat.

Dans tous les cas, notez que plus le montant des cotisations mensuelles est élevé, plus le montant du plafond autorisé est consistant.

Qu’est-ce que le délai de carence ?

Prévu dans la quasi-totalité des contrats d’assurance pour animaux de compagnie, le délai de carence ou délai d’attente correspond à la période comprise entre la signature du contrat et l’activation des garanties souscrites. Autrement dit, la prise en charge n’est pas immédiate. Ce n’est qu’après cette période que l’assureur est réellement tenu d’appliquer les couvertures prévues par la mutuelle.

Vous devez y prêter la plus grande attention, car ce délai varie extrêmement en fonction des organismes d’assurance. Il peut durer plusieurs jours ou mois, voire être fixé en fonction du risque couvert. En général, vous devez compter entre 2 à 7 jours pour les accidents, plus ou moins 45 jours pour les maladies, enfin environ 6 mois pour la chirurgie.

Ce délai de carence donne le temps au prestataire de certifier que le chat est effectivement en bonne santé et qu’un risque imminent ou déjà accompli n’a été dissimulé, voire des actes de soins programmés par le souscripteur.

Qu’est-ce que le temps de traitement des feuilles de soin ?

Ce temps correspond au délai nécessaire pour la vérification et la validation des données contenues dans les feuilles de soins administrés par le vétérinaire. Ceci dans le but de procéder au remboursement des frais que vous avez engagés pour rétablir la santé de votre chat suite à une maladie ou un accident.

Le temps de traitement varie selon les compagnies. Il peut être estimé entre 2 à 3 jours, voire plus. Vous devez transmettre les fiches le plus tôt possible en y joignant toutes les autres pièces justificatives (factures, ordonnances…) pour un traitement efficace et un remboursement plus rapide.

Peut-on faire évoluer son contrat d’assurance pour chat ?

Vous devez noter que votre contrat d’assurance pour chat n’est pas figé, il peut évoluer au gré de vos moyens ou des besoins de votre petit félin. Ainsi, vous pouvez, de commun accord avec le prestataire, apporter des modifications à son contenu.

Ces évolutions ou changements apportés au contrat d’assurance permettent de mieux adapter les garanties aux nouveaux besoins de votre boule de poils. Elles peuvent porter sur l’extension ou la réduction des couvertures par l’addition ou la soustraction de certaines garanties, ou tout simplement consister en un passage d’une formule d’assurance à une autre plus ou moins avantageuse.

Par exemple, dès le plus jeune âge, la plupart des propriétaires adoptent une formule basique pour leur chaton, puis l’étendent progressivement à mesure qu’il prend de l’âge.

Assurance chat et frais cachés : Comment y voir clair ?

Outre les frais officiels liés aux cotisations annuelles ou mensuelles, les compagnies d’assurance vous adossent certains frais dissimulés dont vous n’avez pas toujours connaissance lors de la signature du contrat. Si certains de ces frais sont réellement indispensables, d’autres en revanche vous paraîtront moins justifiés.

Variant d’une compagnie à l’autre, il s’agit entre autres :

  • Des frais de gestion de dossier, prélevés pour la gestion courante du dossier de chaque souscripteur.
  • Des frais d’adhésion, exigés par certaines agences.
  • Des frais de traitement, en cas de sinistre.

D’une manière générale, ces frais cachés prélevés mensuellement ou annuellement ne dépassent pas quelques euros seulement.

Comment se passe le paiement et le remboursement des factures du vétérinaire ?

Dans le cadre d’un contrat d’assurance santé, en cas de sinistre, c’est à vous d’effectuer le paiement des différents frais requis pour la prise en charge de votre chat. Par la suite, il vous suffit de vous retourner vers l’assureur pour obtenir un remboursement de vos dépenses conformément aux garanties contractuelles.

Ce remboursement de frais vétérinaires s’effectue généralement en 3 étapes simples :

  • Vous initiez la procédure par l’envoie des factures de frais associées aux feuilles de soins et les éventuelles ordonnances à l’adresse indiquée par l’assureur.
  • Deuxième étape : l’entreprise d’assurance de votre chat procède au traitement de votre demande de remboursement (examen des factures, validation des fiches de soin, …).
  • Enfin, une fois le traitement effectué et la demande de remboursement validée, il s’en suit logiquement un remboursement des dépenses par chèque ou virement, dans un délai estimé entre 3 semaines et 1 mois maximum.